Examen

lundi 29 octobre 2012
par  webjuro
popularité : 44%
0 vote

L’examen comportesept épreuves obligatoires (dont trois épreuves professionnelles et quatre générales) et une épreuve facultative pour certains bacs pros. La formation en milieu professionnel est prise en compte à l’examen.

Au cours du cycle du bac pro, les élèves se présentent à une certification (ou diplôme) intermédiaire. Il s’agit d’un CAP (ou CAPA) ou d’un BEP (ou BEPA) suivant les spécialités. La présentation à la certification intermédiaire, obligatoire pour les élèves sous statut scolaire, est facultative pour les apprentis. L’obtention de la certification intermédiaire n’est pas un préalable à celle du bac pro. Elle permet aux jeunes de se situer dans l’acquisition de leurs compétences professionnelles en cours de formation. Les élèves intégrant directement la classe de 1re professionnelle ne présentent pas de certification intermédiaire.

Les épreuves générales du bac pro

ØBacs pro de l’Education nationale

Epreuves

Durée

Nature

Coeff.

E 4 Epreuves de langues vivantes

Epreuve de LV1

Bacs pro secteur production

20 min**

CCF, orale

2

Bacs pro secteur services

1

Bac pro cuisine,

commercialisation et services

en restauration

3

Epreuve de LV2

Bacs pro secteur services

15 min

CCF, orale

2

E5 Epreuve de Français, histoire-géographie, éducation civique 

5

Sous-épreuve E51 : français

2 h 30

Ecrite

2,5

Sous-épreuve E52 :

histoire-géographie – éducation civique

2 h

Ecrite

2,5

E 6 Epreuve d’arts appliqués

et cultures artistiques

CCF

1

E 7 Epreuve d’éducation

physique et sportive

CCF

1

Epreuve facultative

Langue vivante 2**

20 min**

Oral

-

         

La langue vivante choisie au titre de l’épreuve facultative est obligatoirement différente de celle choisie au titre de l’épreuve obligatoire. Seuls les points au dessus de 10 sont pris en compte pour le calcul de la moyenne générale en vue de l’obtention du diplôme et l’attribution d’une mention. Possibilité de remplacer cette épreuve par une évaluation spécifique.

** Dont 5 min de préparation

 

ØBacs pro agricoles

Epreuves

Nature

Coeff.

E1 – Langue française, langages, éléments d’une culture humaniste et compréhension du monde

Identifier les principaux enjeux

de la communication médiatisée

et interpersonnelle

CCF

1

Exploiter une recherche d’informations en

réponse à un besoin professionnel, social ou culturel

Utiliser des techniques et des références

littéraires, culturelles ou artistiques pour

s’exprimer

Argumenter un point de vue

Terminale

2

Interpréter des faits ou événements

sociaux du monde actuel à l’aide des

outils de l’histoire et de la géographie

1

E2 – Langue et cultures étrangères

Communiquer dans une langue étrangère

dans les situations courantes de la vie

professionnelle

CCF

1

E3 – Motricité, santé et socialisation par la pratique des APSAES (activités physiques, sportives,

artistiques et d’entretien de sol)

Développer sa motricité

CCF

1

E4 – Culture scientifique et technologique

Résoudre des problèmes en mobilisant

des outils et des raisonnements

mathématiques

Terminale

1,5

Utiliser les technologies de l’information

et de la communication de manière

raisonnée et autonome

CCF

2,5

Expliquer des faits scientifiques à l’aide

des outils et des raisonnements de la

physique et de la chimie

Expliquer des enjeux liés

au monde du vivant

 

Les candidats scolaires (établissements publics et privés sous contrat) de la formation professionnelle continue et les apprentis, passent au moins trois (des sept) épreuves obligatoires par CCF*, et au moins une épreuve sous forme ponctuelle (terminale).

Une évaluation ponctuelle terminale peut prendre en compte une partie des résultats des travaux réalisés au cours de la formation.

*Contrôle continu en cours de formation

 

Les candidats de la formation professionnelle continue (public et privé sous contrat) peuvent être évalués intégralement par CCF.

Les autres candidats (des établissements privés hors contrat, de la formation professionnelle continue en établissements privés, de l’apprentissage en centres de formation non habilités, de l’enseignement à distance, et ceux se présentant au titre de leur expérience professionnelle) passent l’ensemble des épreuves par examen terminal.

L’examen du bac pro peut être présenté sous forme globale (le candidat présente toutes les épreuves au cours d’une même session) ou progressive (le candidat choisit les épreuves qu’il souhaite présenter à chaque session).

Les candidats scolaires et les apprentis passent obligatoirement les épreuves lors d’une seule session (forme globale).

Les candidats ayant préparé le baccalauréat professionnel par la formation professionnelle continue, à distance, et ceux se présentant au titre de la VAE choisissent, au moment de leur inscription, de présenter le diplôme sous sa forme globale (une seule session), ou progressive (sur plusieurs sessions). Leur choix est définitif.

Des dispenses d’épreuves ou d’unités du bac pro peuvent être accordées aux candidats déjà titulaires de certains titres ou diplômes.

Les candidats handicapés qui en ont besoin bénéficient d’aménagements pour passer les épreuves (aides humaines et techniques, tiers de temps supplémentaire). Ils ont aussi le droit d’étaler le passage des épreuves sur la session normale et les épreuves de remplacement, ou d’étaler le passage des épreuves sur plusieurs sessions annuelles consécutives. La demande d’aménagements d’épreuves est à effectuer auprès du médecin désigné par la CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées).

Les candidats handicapés auditifs, ainsi que ceux présentant une déficience du langage et de la parole, peuvent être dispensés, à leur demande, de l’épreuve obligatoire de LV2.

Ceux qui ne peuvent se présenter à l’épreuve d’EPS pour une raison de santé en sont dispensés à condition de produire un certificat délivré par un médecin scolaire. Peuvent aussi être dispensés de l’épreuve d’EPS, à leur demande, les candidats de la formation professionnelle continue, et ceux titulaires d’un diplôme ou titre de niveau V ayant accompli 3 ans d’activités professionnelles dans un emploi de niveau au moins égal à celui d’un ouvrier ou employé qualifié et dans un domaine professionnel en rapport avec la finalité du diplôme postulé.

Le baccalauréat professionnel est délivré aux candidats qui ont présenté l’ensemble des unités constitutives du diplôme (sauf dispenses accordées) et qui ont obtenu une moyenne générale supérieure ou égale à 10/20 à l’ensemble des épreuves affectées de leur coefficient, ou à l’issue de l’épreuve de contrôle. Les points supérieurs à 10/20 obtenus à l’épreuve facultative sont pris en compte pour le calcul de la moyenne générale. Le jury prend aussi en considération le livret scolaire ou de formation des candidats pour l’attribution du diplôme.

Le diplôme du baccalauréat professionnel délivré au candidat comporte les mentions « Assez bien » (moyenne comprise entre 12 et 14/20), « Bien » (moyenne comprise entre 14 et 16/20) et « Très bien » (moyenne égale ou supérieure à 16/20). Les candidats ayant été admis à l’issue de l’épreuve de contrôle (épreuve de « rattrapage ») ne peuvent obtenir de mention.

L’indication « section européenne » suivie de la désignation de la langue concernée est aussi portée sur le diplôme.

Les candidats dont la moyenne générale est inférieure à 8/20 sont ajournés. Ils reçoivent, s’ils ont obtenu pour l’ensemble des épreuves mentionnées une moyenne générale au moins égale à 8/20, un certificat de fin d’études professionnelles secondaires. Ils peuvent repasser leur diplôme dès l’année suivante.

Les candidats qui ont obtenu une moyenne générale comprise entre 8/20 et 10/20 et une note au moins égale à 10/20 à l’épreuve d’évaluation de la pratique professionnelle peuvent présenter l’épreuve de contrôle. Cette épreuve de contrôle consiste en deux interrogations orales de 15 minutes (+ 15 min de préparation). La première interrogation porte sur les connaissances et compétences scientifiques et techniques (évaluées dans l’épreuve E1 du règlement d’examen), la seconde sur les connaissances et capacités en français, histoire et géographie (évaluées dans l’épreuve E5). Pour chaque partie de l’épreuve, le candidat traite un sujet tiré au sort.

Les candidats obtenant une note au moins égale à 10/20 à l’issue de l’épreuve de contrôle sont diplômé bac pro. Cette note correspond à la moyenne entre la note obtenue à l’épreuve de contrôle et la note moyenne obtenue aux épreuves de l’examen.

Tous les candidats peuvent bénéficier de la conservation des notes pendant une durée de 5 ans, à compter de leur obtention (le diplômé peut demander la délivrance d’attestations de réussite aux épreuves auprès de son rectorat).

Ainsi, les candidats de la voie scolaire et de l’apprentissage souhaitant repasser le diplôme peuvent demander à conserver le bénéfice des notes supérieures ou égales à 10/20 déjà obtenues. Ils présentent alors l’ensemble des unités non détenues. Dans ce cas, ils doivent présenter de nouveau l’examen en une seule session. Le calcul de la moyenne générale s’effectue sur la base des notes conservées et des notes obtenues aux évaluations de nouveau présentées.

Une session de remplacement peut être organisée sur autorisation du recteur pour les candidats, qui, pour cas de force majeure, n’ont pu se présenter à toutes ou une partie des épreuves de la session normale de l’examen (excepté pour les épreuves d’EPS et les épreuves facultatives).



Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301

Sites favoris


8 sites référencés dans ce secteur

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 10 juin 2018

Publication

1029 Articles
22 Albums photo
Aucune brève
23 Sites Web
43 Auteurs

Visites

3 aujourd’hui
54 hier
177197 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés